Les autorails électriques

Nos autorails électriques sont équipés de moteurs électriques alimentés par une batterie et ont donc une autonomie limitée. Ils sont très simples d'utilisation et peuvent atteindre des vitesses correctes. Ils ont pour inconvénient de ne pouvoir transporter que peu de personnes.

L'association possède plusieurs autorails électriques mais aussi un locotracteur électrique.

Le Billard n°222

Cet autorail est la réplique d'un autorail encore existant. Le vrai modèle a été construit en 1939 par l'entreprise Billard pour les CFD (Chemin de fer Départementaux) et tout spécialement pour le réseau du Vivarais. Ce modèle faisait partie d'une série de 4 autorails articulés. Le n°222 était surnommé la Flèche des Cévennes pour la liaison qu'il assurait : La Voûlte sur Rhône - La Voûlte sur Loire. Il a eu l'honneur de transporter le président De Gaulle. Il est classé monument historique et appartient maintenant à l'association des Voies Ferrées du Velay (VFV) assurant les trajets Tence - St Agrève.

Notre réplique est, comme le réel, équipé d'une motorisation centrale et est articulé. La conduite se fait au poste central permettant aux enfants d'être tout devant. Il est réversible et peut atteindre les 15 km/h. Il est équipé de 2 moteurs de ventilateurs de voiture comme tous les engins électriques de l'association.

 

 

Le Soulé corse

Cet autorail est une réplique des autorails ayant circulant sur le réseau corse. Ils étaient immatriculés X 97050 et ont assuré le service Calvi - Ile Rousse jusqu'en 2012. Le premier de ces autorails est arrivé sur l'Île de Neauté en 1989 pour assurer la liaison Bastia - Ajaccio.

Notre modèle est équipé de 4 moteurs de ventilateurs de voiture (2 par boggies). Il peut transporter environ 7 personnes. Le conducteur se met au milieu pour conduire.

 

 

Le Saurer

Cet autorail circulait sur le réseau des chemins de fer du Beaujolais sur les lignes de Villefranche sur Saône - Tarare et Villefranche sur Saône - Monsols. Il s'agit d'un ancien autobus transformé en autoarail. Il avait pour particularité d'avoir un système de vérin lui permettant de se retourner sans nécessité d'un pont tournant. Il circula jusqu'en 1934 année de fermeture des CF Beaujolais.

Notre réplique est utilisée comme locotracteur et peut tirer une petite rame de wagons.

 

 

 

Le "Yoyo" Y6243

Ce locotracteur est une réplique du locotracteur Y6243 de la SNCF. Ce type de locotracteur était très présent dans la plupart des dépôts de la SNCF. Les cheminots l'ont baptisé Yoyo. Avec sa cabine centrale il était très pratique pour les manoeuvres. Un exemplaire est conservé et exploité par nos amis du CFTB.

Notre réplique est équipée de 2 moteurs électriques et la batterie est située dans le wagon d'accompagnement. Il peut tirer quelques wagons.